Le Bitcoin : Monnaie ou Illusion ? | SCBS

Le Bitcoin : Monnaie ou Illusion ?

Métaux précieux, pièces de monnaie, billets, cartes de crédit ne sont rien d’autres que de simples objets  auxquels sont associés différentes valeurs et utilisés comme moyen de paiement. En novembre 2008, une nouvelle monnaie digitale et consensuellement utopique, appelée Bitcoin, est née. Cette crypto monnaie est la résultante d’une association ingénieuse de pratiques financières, de théorie des jeux et de cryptographie. En 2013, un Bitcoin valait $12. Fin 2017, sa valeur dépassait les $20.000 en raison d’un intérêt croissant de certains investisseurs institutionnels puis ensuite trébuchait pour arriver vers $10.000 en juste quelques jours. Si de tels évènements s’étaient produits sur le marché de l’Euro ou du Dollar Américain, l’économie mondiale aurait immédiatement souffert d’une déflation irrationnelle.

Jusqu’à présent, personne ne connait l’inventeur du Bitcoin. Est-ce une personne, une équipe secrète travaillant pour une institution financière, un groupe de personnes travaillant pour Google ou même la NSA ? Personne ne sait également ce que le Bitcoin est réellement. Ce n'est certainement pas une monnaie traditionnelle comme sont l’Euro ou le Dollar dans la mesure où il n’est pas considéré comme un moyen d’échange et de paiement. Ce n’est pas non plus une valeur refuge à l’instar de l’or car il ne bénéficie pas de la même confiance de la part des investisseurs. Ce n'est même pas même considéré comme une bulle spéculative bien que le nombre de transactions et des détenteurs reste faible relativement aux récentes fluctuations.

Cependant, le Bitcoin a été certainement conçu pour être libre de toute règlementation provenant des banques centrales et ainsi éviter le suivi des opérations financières via à un système de paiement électronique anonyme et complètement décentralisé appelé le blockchain. Les utilisateurs de cette nouvelle crypto monnaie peuvent ainsi détourner la puissance suprême des gouvernements et la régulation stricte imposée de sur la masse monétaire en circulation.

Ceci étant dit, le Bitcoin semble être un bon candidat pour devenir notre futur crypto monnaie de réserve. D’ailleurs, sur le marché monétaire, une ICO (Initial Coin Offering) permet désormais aux entreprises de lever des fonds par l’émission d’actifs numériques échangeables contre des crypto monnaies comme le Bitcoin, sans céder aucune part de l’entreprise comme cela est le cas lors d’une IPO (Initial Public Offering). Par conséquent, grâce au Bitcoin, le marché d’ICO s’est ainsi largement développé, soulevant plus de $2 milliards pour de nouvelles entreprises en 2017.

Les détenteurs de Bitcoin ont toujours eu un seul objectif : la spéculation. En conséquence, si le seul intérêt du Bitcoin est de l’acheter, puis attendre son appréciation pour enfin l’échanger contre des devises, il n’est certainement pas une monnaie. Aujourd’hui, le Bitcoin est davantage considéré comme un actif ayant propulsé de petits investisseurs au rang de crypto-millionnaires qui diversifient leurs investissements sans aucune surveillance et aucune traçabilité, leurs permettant ainsi de  payer moins d’impôts. Qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

Le Bitcoin : Monnaie ou Illusion ?
Auteur: 
Hanane Dakhli