Comment financer ses études en école de management ? | SCBS

Actualité

SCBS - Business School de l’écosystème Y Schools

Comment financer ses études en école de management ?

Financer un cursus dans une grande école de management coûte cher. Au-delà des frais de scolarité, il faut aussi prévoir le loyer de son appartement, les transports, les loisirs, la vie quotidienne, etc. La plupart des écoles mettent en place des systèmes d'aides financières afin d'accompagner leurs élèves. Il faut dire qu'avec un retour sur investissement relativement rapide une fois diplômé, le choix d'une école de management prend tout son sens pour un étudiant. Pour t'aider à y voir plus clair, nous avons compilé les solutions financières existantes vers lesquelles tu peux te tourner en cas de besoin.

Les bourses du CROUS et du CNOUS

La bourse du CROUS est attribuée selon les revenus du foyer fiscal, du nombre d’enfants à charge et l’éloignement du lieu d’études. Pour les élèves boursiers, quel que soit le niveau, la demande est généralement à effectuer entre le 15 janvier et le 30 avril de l’année universitaire qui précède l’année à financer, en déposant un dossier social étudiant sur le site du CROUS de l’Académie. À noter que seuls les étudiants intégrant des écoles reconnues par l'État peuvent bénéficier de la bourse (ce qui est le cas pour toutes les écoles qui sont membres de la Conférence des Grandes Écoles).

En parallèle, le CNOUS propose d’autres bourses pour lesquelles tu pourrais être éligible, comme les bourses d’études à l’étranger, l’aide au mérite, les aides au logement ou encore le Passeport Mobilité pour les étudiants originaires d’outre-mer poursuivant leurs études en métropole. 

Les bourses et aides locales

Certains départements, communes, communautés de communes, ou conseils régionaux peuvent financer une partie du cursus de leurs étudiants, indépendamment des critères du CROUS et du CNOUS, en particulier pour les séjours à l’étranger. Pour en savoir plus, tu peux demander à ta mairie et aux conseils départemental et régional de ta ville de résidence, ainsi que de la ville où est implantée l'école si nécessaire. 

Les aides des écoles

Certaines écoles acceptent de prélever les frais de scolarité en plusieurs échéances afin de réduire la charge financière qui pèse sur les étudiants. Une bonne pratique à vérifier au moment de passer les concours afin de prévoir ses besoins de trésorerie tout au long de l'année.

Selon les écoles, il existe également des commissions qui peuvent aider au financement selon différents critères sociodémographiques ou de réussite universitaire. L’école, par le biais de sa fondation ou de l’association des diplômés, peut alors financer une partie des frais de scolarité selon le dossier des étudiants et leur implication académique. Ce sont des systèmes d'aide qui sont administrés et gérés par les écoles et qui peuvent prendre différentes formes comme une réduction sur les frais de scolarité, un prêt d’honneur sans intérêt, un fonds dédié à un projet particulier (départ à l'étranger par exemple), etc. 

Les prêts à taux préférentiels

Les grandes écoles de management disposent généralement de relations privilégiées avec une ou plusieurs banques locales qui peuvent participer au financement de la scolarité des étudiants. Cela signifie un prêt avec des taux d'intérêt réduits et un décalage dans les modalités de remboursement pouvant atteindre un an. 

Enfin, du côté des prêts, il existe aussi le prêt étudiant garanti par l’État d’un montant maximum de 15 000 €. Pour y avoir droit, tu n'as pas besoin d'apporter une caution ou d'avoir un proche comme garant. Le nombre de prêts octroyés par les banques est toutefois lié à l'enveloppe de crédit que l’État accorde aux banques chaque année. Il faut donc faire sa demande le plus tôt possible. Ce prêt est réservé à tous les étudiants européens de moins de 28 ans.

La bourse Erasmus+

Dans les cadres des échanges universitaires à l'étranger, il est possible de bénéficier de la bourse Erasmus+. Pour cela, tu dois faire une partie de tes études dans un pays étranger européen auprès d'un établissement de l'enseignement supérieur dans le cadre d'un échange inter-établissements. Elle ne fonctionnera donc pas dans les échanges avec l'Asie ou les Amériques par exemple. Le montant est de 150 € à 300 € par mois en fonction du pays, et ce pour une durée de 3 à 12 mois.

À noter qu'il existe aussi une bourse Erasmus+ pour les étudiants effectuant un stage en Europe. Le montant est de 300 € à 450 € par mois en fonction du pays, et ce pour une durée de 2 à 12 mois.

Enfin, tu peux aussi bénéficier de l'aide à la mobilité internationale si tu es boursier de l'enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d'une allocation annuelle.

Les jobs étudiants, stages et apprentissage

Il est toujours possible de travailler quelques heures par semaine en parallèle de tes études afin de participer au financement de ta scolarité. C'est aussi une expérience professionnelle à valoriser sur un CV que ce soit pour des missions ponctuelles ou en temps partiel. Au niveau des écoles, les junior-entreprises sont aussi une bonne manière d’associer découverte de la vie professionnelle, implication associative et financement des études. Ce sont des associations gérées par des étudiants qui réalisent différentes missions pour des entreprises (études de marché, de financement, montage d’événements, prospection commerciale, etc.). 

Enfin, les périodes en entreprise constituent également un bon tremplin. Que ce soit dans le cadre des stages ou de l’année de césure, les étudiants perçoivent une rémunération. À noter qu’en plus d’être payé, le cursus en apprentissage est également financé par les entreprises. Une solution utile et pratique pour développer ses compétences tout en étant payé.

 

Il existe de nombreuses options pour financer sa scolarité dans les grandes écoles de management. De quoi enlever la pression et le stress afin de se concentrer sur ses études et s'épanouir le plus sereinement possible au sein de son école.