5 métiers dans les ressources humaines après une école de management | SCBS

Actualité

SCBS - Business School de l’écosystème Y Schools

5 métiers dans les ressources humaines après une école de management

 

Les ressources humaines constituent un domaine qui attire beaucoup d'étudiants dans les écoles de management. Droit du travail, formation, recrutement, gestion des risques, communication interne, responsabilité sociale, organisation du travail, marque employeur, gestion des carrières et fidélisation des salariés… ce sont autant de sujets qui sont traités au quotidien dans les services RH. Et pour les étudiants, ce sont autant d'opportunités professionnelles qui s'offrent à eux une fois diplômés. Focus sur 5 métiers clés dans le monde des ressources humaines.

Entreprise ou cabinet : deux approches différentes

Il existe deux grandes manières de travailler dans les ressources humaines. La première est la plus classique : il s'agit de rejoindre un service existant au sein d'une entreprise, quelle que soit sa taille (TPE, PME, ETI ou grand groupe). En général, c'est un choix de carrière qui permet de toucher à beaucoup de sujets et de monter en compétences rapidement. Plus l'entreprise est importante, plus les enjeux le sont également. Le travail en équipe y est donc primordial. 

La seconde, c'est de rejoindre un cabinet ou une agence spécialisée qui travaillent avec des entreprises. Ils interviennent en remplacement d'un service RH (lorsque l'entreprise fait le choix d'externaliser totalement cette fonction) ou de manière ponctuelle pour des missions de recrutement, de formation ou des activités de conseil. Travailler dans un cabinet permet de se spécialiser et d'être confronté à de nombreux clients, des problématiques variées et différents secteurs d'activités.

Ressources humaines : 5 métiers pour les diplômés d'une école de management 

Responsable des Ressources Humaines

C'est le chef d'orchestre des ressources humaines d'une entreprise. Il dépend directement du directeur général ou du PDG dans les entreprises de tailles moyennes, ou d'un directeur dans les plus grandes structures. Son rôle est de mettre en œuvre la politique RH de l’entreprise en termes de gestion et de développement des effectifs. Selon l'organisation pour laquelle il travaille, il assure le suivi administratif des dossiers du personnel, gère les compétences des équipes, et construit des plans stratégiques pour anticiper les évolutions de l’entreprise. Il peut aussi gérer la grille salariale, les entretiens annuels et la gestion de la paie. C'est une fonction complète et transversale qui inclut une forte dimension managériale, car le responsable de ressources humaines ne travaille jamais seul.

Chasseur de têtes

Il officie généralement dans des cabinets indépendants qui sont mandatés par des entreprises afin de rechercher des salariés de haut niveau. Il intervient pour débaucher des managers et des talents exceptionnels afin de les placer chez ses clients. Il doit donc rechercher des personnes en poste, prendre contact avec eux, promouvoir les offres à sa disposition, et réaliser un premier entretien avant de présenter le profil à son client.  

Le chasseur de têtes intervient sur des profils très particuliers, pour des salaires souvent supérieurs à 80 000 euros par an. En général, il est spécialisé sur un secteur d'activité où il est en veille permanente afin de trouver les bons profils dans les bonnes entreprises. Il est généralement rémunéré selon la réussite de sa mission.

Responsable rémunération et avantages sociaux

C'est un poste stratégique et analytique qui vise à structurer une politique salariale et sociale équitable et compétitive pour les salariés. C'est un poste que l'on retrouve souvent dans les grandes entreprises ou dans les cabinets. Il accompagne la direction et les ressources humaines et effectue un travail d'enquêtes et de veille concurrentielle afin d'adapter sa politique en permanence. Il intervient également en première ligne lorsque l'entreprise est en situation difficile, et en particulier en cas de coupes budgétaires.

Responsable RSE

C'est une fonction dont l'objectif est de verdir une entreprise de manière réelle et concrète par la mise en place d'actions de développement durable. La responsabilité sociale des entreprises concerne à la fois la transition écologique, mais également des sujets économiques et sociaux pour allier éthique et performance. Il mesure les progrès accomplis, forme les salariés et managers à ce sujet, gère des audits internes et externes et communique sur les progrès accomplis. C'est un poste transversal où le travail d'équipe et la coordination sont essentiels.

Campus manager

Pour recruter des talents, il faut aller là où ils sont formés, c'est-à-dire dans les universités et les grandes écoles. C'est justement le rôle du campus manager qui consiste à mettre en place une politique de communication destinée à attirer et recruter leurs meilleurs éléments. Le campus manager travaille en proximité avec les services relations entreprises, participe aux forums de recrutement, créé des partenariats avec les associations étudiantes, et peut ainsi s'investir dans la construction de projets pédagogiques. C'est un poste plutôt destiné aux grandes entreprises qui s'intègre pleinement dans la stratégie de marque employeur.
 

Les ressources humaines offrent de très nombreuses perspectives pour les étudiants après une école de management. Après quelques années d'expérience, on développe de nouvelles compétences afin de gérer des équipes de manière verticalisée ou transversale selon l'organisation de l'entreprise. Ce sont des postes stratégiques où le contact humain est essentiel et qui s'adressent aux profils rigoureux et organisés qui savent communiquer avec aisance.