main interactive-ouverture
 Travailler pour une PME après une école de management : un projet qui a du sens !

Actualités

forum métiers objectif carrière

Actualités de l'école

Travailler pour une PME après une école de management : un projet qui a du sens !

Le cliché des étudiants diplômés d’une école de management qui se précipitent vers les grands groupes du CAC40 a un peu vécu. Bien sûr, les grandes entreprises sont et seront toujours des partenaires privilégiés des grandes écoles. Pour autant, les voies de sorties se sont considérablement diversifiées au cours des 20 dernières années. Startup, consulting, freelance, TPE, ETI… toutes les entreprises accueillent des diplômés. Et les PME ne sont pas en reste. C’est même un projet à considérer très sérieusement !

Les PME recrutent, mais souffrent aussi de la concurrence

Dans l’imaginaire collectif, la PME ne peut pas lutter à armes égales avec les grands groupes. Ces derniers séduisent les étudiants par leur statut social ou la promesse financière qu’ils dégagent. Pour les startup, on imagine le dynamisme, le fait de travailler pour un projet nouveau, un cadre de travail agréable, jeune et plein d’énergie. 

De leurs côtés, les PME sont moins visibles. Elles manquent d’une image forte et d’une grande attractivité alors qu’il existe de nombreuses PME de croissance qui bougent très vite. De ces difficultés à recruter ressort un travail important à réaliser en matière de marque employeur, pour attirer les jeunes diplômés et les cadres supérieurs.  Une étude de BPI France le confirme : 57% des PME-ETI disent manquer de talents pour croître. Une situation paradoxale quand on sait que pour un diplômé d’une grande école de management, travailler dans une PME est un accélérateur de carrière et d’expériences.

Travailler dans une PME : un tremplin pour accélérer ses compétences

Dans une PME, on travaille, on progresse et on apprend beaucoup. Parce qu’elle est moins normée que les grands groupes, la PME est souvent plus agile. Les décisions sont prises rapidement, les projets affluent et le contact humain est omniprésent. Même quand on débute, c’est très facile de parler à sa hiérarchie, d’avoir un accès direct au directeur général, de donner son avis et d’exprimer ses positions sur un sujet ou une problématique. Cette situation est inestimable pour les jeunes diplômés qui peuvent rencontrer et observer de nombreux salariés et managers autour d’eux. On est dans le concret et l’apprentissage est quotidien. Il y a d’ailleurs assez peu de silos entre les grands services internes (commercial, marketing, finance, ressources humaines, etc.). Un point important pour piloter des projets transversaux qui impactent toute l’entreprise.

L’accélération des compétences dans une PME se produit également en raison du contact étroit avec la plupart des salariés. De la production à la commercialisation, un diplômé aura une vue globale sur toute la chaîne de valeur. Il pourra apprendre le fonctionnement d’une supply chain si ce n’est pas sa spécialité, échanger avec des comptables ou des professionnels des ressources humaines par exemple. Travail en équipe, projets pluridisciplinaires, communication facilitée, moins de process standardisé, plus de marge de manœuvre… autant d’atouts incontournables pour s’épanouir dans une PME.

Faire carrière dans une PME, c’est possible ?

Oui, car la PME évolue et grandit en même temps que toi. Débuter dans une PME c’est une bonne manière de toucher à tout, d’être formé et encadré par des professionnels expérimentés, tout en se laissant une bonne dose de liberté pour lancer ou créer des projets nouveaux. Mais il ne faut pas oublier que les PME travaillent aussi pour les grands groupes, en tant que partenaires, sous-traitants ou fournisseurs. Il est donc fréquent d’être exposé à cette culture corporate propre aux grands groupes tout en profitant des avantages de la PME. De quoi développer des compétences utiles pour faire carrière. 

Dans un grand groupe, la progression de salaire est, comme le reste, très encadrée. Dans les petites et moyennes entreprises, les promotions et les augmentations salariales peuvent être beaucoup plus rapides si tu t’investis et que tu peux te donner à fond. Sans compter qu’il est aussi possible de passer d’une PME à l’autre. Le management opérationnel et l’expertise technique du métier seront très appréciés. Et si tu veux te lancer dans un grand groupe après une PME, les passerelles sont nombreuses et tes compétences acquises – souvent à un rythme bien plus rapide que les diplômés qui débutent dans un grand groupe – pourront faire la différence.

 

Enfin, il ne faut pas oublier que les PME sont partout en France. Si tu n’as pas envie de travailler dans une grande métropole où la qualité de vie est moins évidente que dans les villes à taille humaine, la PME est un excellent choix. Plus des deux tiers (69 %) des PME ont recruté au moins une personne dans les six derniers mois. Quelle que soit ta région, il y en a forcément une pour toi !

 

Partager l'article :