Prendre rendez-vous

Télécharger la brochure

Haut de page

 « Socioemotional Wealth, Corporate Governance and Dividend Payout Decisions in Family Firms », article co-écrit par Amira Hammouda et Sami Basly

Actualités

Actualités scientifiques

« Socioemotional Wealth, Corporate Governance and Dividend Payout Decisions in Family Firms », article co-écrit par Amira Hammouda et Sami Basly

« Socioemotional Wealth, Corporate Governance and Dividend Payout Decisions in Family Firms – Evidence from listed firms in Tunisia », article co-écrit par Amira Hammouda, enseignante-chercheuse et responsable du département finance, économie et droit de SCBS, et Sami Basly, maître de conférences en sciences de gestion à l’Université Paris Nanterre.

Résumé de l’article :

Cette recherche a pour objectif d’offrir un cadre théorique alternatif expliquant la politique de dividendes des entreprises familiales. Cette recherche utilise le concept de la richesse socio-émotionnelle pour expliquer les décisions de paiement des dividendes dans les entreprises familiales. Un échantillon de 28 entreprises tunisiennes cotées en bourse a été analysé pour la période 2007-2014. Nos résultats montrent que le niveau de paiement des dividendes est plus faible pour les entreprises familiales comparées aux entreprises non familiales. Plus précisément, les résultats montrent que le maintien du contrôle familial, grâce à un niveau élevé de propriété familiale et à une participation active de la famille dans le management, a une incidence négative sur les versements de dividendes dans les entreprises familiales. Cette recherche met également l’accent sur le rôle joué par les mécanismes de gouvernance des entreprises familiales pour maintenir la décision de paiement en conformité avec les objectifs et les attentes des actionnaires familiaux et non familiaux. Bien que les caractéristiques du conseil n’aient aucun effet sur les versements de dividendes dans les entreprises familiales tunisiennes, nos résultats montrent quand un actionnaire non familial important est impliqué dans ces entreprises, ceci réduit leur niveau de paiement des dividendes.

 

Partager l'article :