main interactive-ouverture
 Quels sont les métiers de la supply chain après une école de management ?

Actualités

métiers supply chain

Actualités de l'école

Quels sont les métiers de la supply chain après une école de management ?

On ne le réalise pas toujours, mais derrière tous les produits que nous achetons se cache une redoutable mécanique de précision. C’est ce qu’on appelle la supply chain management, c’est-à-dire la gestion de la chaîne d’approvisionnement des entreprises. Ces dernières achètent des matières premières dans un pays, elles sont transformées dans un autre pays, puis assemblées encore ailleurs pour finalement être transportées dans votre magasin préféré ou dans l’entrepôt d’un site de e-commerce. 

Les métiers de la supply chain donnent accès à un nouveau monde où on peut livrer un produit 24 heures après l’avoir commandé en ligne, où les drones et véhicules autonomes représentent un futur aux nouvelles perspectives, et où l’impact environnemental est un enjeu crucial. Pour répondre à ces défis et faire carrière dans la supply chain, focus sur  6 métiers accessibles après une école de management.

Supply chain manager

C’est lui qui développe la stratégie de la chaîne logistique pour garantir le niveau de qualité attendu par les clients. Il s’agit d’un poste transversal qui implique de travailler avec des équipes à tous les niveaux, de l’approvisionnement à la livraison finale. Il faut le voir comme un chef d’orchestre qui doit coordonner son action avec tous les acteurs de la supply chain.

En tant que manager, il anime ses équipes, s’implique dans les achats et joue un rôle important en matière de pilotage de la performance logistique. C’est un poste qui nécessite une grande rigueur, une bonne maîtrise des langues étrangères, une culture économique très poussée et la capacité de conceptualiser des processus complexes en actions concrètes.

Directeur des approvisionnements

C’est un poste accessible après plusieurs années d’expériences professionnelles qui se concentre sur la stratégie d’achat d’une entreprise. La mission du directeur des approvisionnements est de trouver des fournisseurs pour des produits ou matières premières qui seront ensuite revendus ou transformés. Dans un monde en évolution constante où les décisions politiques peuvent avoir un impact sur les affaires des entreprises, il est toujours à la recherche des meilleurs produits aux meilleurs coûts pour sécuriser les lignes de production. C’est un métier exigeant et passionnant puisque c’est grâce à lui que l’entreprise peut fonctionner pour produire puis vendre ses produits.

Responsable de l’administration des ventes

L’administration des ventes, c’est l’organisation et la gestion des contrats de vente depuis la réception des commandes jusqu’à la livraison des produits chez le client. Son responsable travaille avec de nombreuses équipes selon les pays, les filiales et les business-units pour enregistrer les commandes, faire le contrôle de la facturation, le suivi du transport (comprenant la gestion des prestataires, l’organisation des expéditions, le suivi du TMS, etc.) et gérer l’aspect financier qui y est lié (contrôle des marges, volumes d’affaires, contrôle des coûts, etc.). Le responsable de l’administration des ventes est le lien entre les clients, les fournisseurs, et les intermédiaires (production, transport, stockage) et agit à la fois comme un administrateur, un gestionnaire et un contrôleur.

Consultant logistique

Il travaille pour des cabinets de conseils, en indépendant ou directement au sein d’une entreprise pour partager son expertise en matière de logistique. Il est présent pour conseiller ses clients afin de gérer et d’optimiser au mieux leur supply chain. En général, il est présent pour partager des bonnes pratiques, auditer les pratiques existantes, accélérer la transformation digitale et accompagner les équipes en matière de formation, de planification et de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Risk manager

Acheter des produits et matières premières a toujours une part de risque. Encore plus lorsque les achats proviennent de l’étranger. Il faut s’assurer de la qualité des produits, que le fournisseur respecte bien ses engagements, qu’il n’aille pas faire faillite ou revendre son entreprise, voire disparaître sans laisser de traces. Le risk manager doit identifier les zones de risques dans la supply chain d’une entreprise sur tous les sujets : le fournisseur a-t-il de solides antécédents en matière de respect des obligations contractuelles ? Les relations commerciales existantes créent-elles des conflits d’intérêts ? Respecte-t-elle les mêmes normes en ce qui concerne la sécurité des conditions de travail et la protection de l’environnement ? Est-ce qu’il respectera bien les délais négociés ? Est-ce qu’il facturera ce qui avait été convenu ? Toutes ces questions font partie du quotidien du risk manager qui doit aussi prévenir, anticiper et résoudre les litiges qui peuvent survenir à tout moment avec ses fournisseurs, clients et partenaires.

Supply Chain Environmental Sustainability Manager

L’environnement et le développement durable impactent durablement la supply chain. Les entreprises sont de plus en plus prudentes dans le choix de leurs fournisseurs à la suite de nombreux abus et scandales. Le supply chain environmental sustainability manager doit transformer la supply chain d’une entreprise afin qu’elle intègre des obligations liées à l’environnement (respect de la nature, traitement des déchets, provenance des matières premières…), mais aussi aux droits de la personne (travail des enfants, dignité des travailleurs, conditions de travail…).

Les avantages d’une supply chaine verte, humaine et durable sont nombreux. C’est l’occasion de servir la vision de l’entreprise, de respecter sa mission et ses valeurs. C’est aussi un moyen d’être vu comme un leader en matière de transition écologique et de ne pas prendre de retard sur un sujet incontournable. 

 

Les métiers de la supply chain sont nombreux que ce soit en France ou à l’étranger. C’est pourquoi il est indispensable de former des étudiants dans ce secteur qui doivent aimer le commerce international et qui s’intéressent en profondeur au fonctionnement des entreprises. Ainsi, la prochaine fois que tu achèteras un smartphone ou un pot de yaourt, tu pourras t’interroger sur son parcours complexe avant qu’il n’arrive chez toi !

Partager l'article :