main interactive-ouverture
 Quels sont les avantages d’étudier en province ?

Actualités

Actualités de l'école

Quels sont les avantages d’étudier en province ?

Ah, Paris ! Ses monuments exceptionnels, son ambiance inimitable… mais aussi ses loyers hors de prix, sa pollution, son stress et son temps perdu dans les transports bondés ! Qu’on se rassure, si nous adorons Paris et que nous en sommes proches (1h30 en train), il faut reconnaître que la France ne se résume pas à Paris, et la vie étudiante n’est pas uniquement concentrée dans la petite couronne d’Île-de-France.

En fait, il existe de nombreux avantages à étudier en province. Ce n’est ni un bon choix ni un mauvais choix, juste une option différente pour de très nombreux étudiants qui peuvent s’épanouir dans des grandes métropoles ou des villes à taille humaine ailleurs qu’en région parisienne. Tu en doutes ? Voici quelques raisons qui te feront peut-être changer d’avis.

Le prix de l’immobilier

Ce n’est pas une surprise, trouver un logement à Paris est une démarche très compliquée et coûteuse. Les prix des loyers y sont très élevés et les prestations souvent minimalistes. Bien sûr, tous les étudiants n’ont pas à dormir dans une chambre de bonne de 9 mètres carrés avec les toilettes sur le palier. Pourtant, à moins d’avoir un budget considérable, vivre à Paris peut vite coûter très cher.

La province offre des prix imbattables pour les étudiants. Une étude soulignait que 9 des 10 villes étudiantes les plus chères sont en Île-de-France. Faire ses études en région permet de considérablement réduire son budget pour une meilleure qualité de vie. Ainsi, le loyer moyen d’un studio à Nantes est de 413 euros contre 830 à Paris. À Strasbourg, il faut compter 454 euros. À Lille, c’est 472. Dans les villes à taille humaine, c’est encore plus accessible : 361 euros pour Angers et autour de 300 euros pour Troyes.

La qualité de vie

Imaginez une ville étudiante où il ne vous faut pas plus de 15 minutes pour vous rendre dans votre école. C’est la réalité de nombreuses villes de province. Toutes les villes étudiantes sont dotées d’un solide réseau de transport en commun et le temps de transport y est considérablement réduit. Une ville à taille humaine signifie aussi moins de perte de temps sur la route, moins de pollution, et une meilleure qualité de vie. Qui a envie d’être coincé aux heures de pointe dans le RER quand on peut profiter du meilleur de la vie étudiante à pied ou en vélo, en toute sécurité ?

Une approche plus humaine

Ce n’est pas une légende : plus la ville est petite, plus il est facile de connaître du monde, de faire des rencontres et de s’intégrer facilement. En province, les établissements d’enseignement supérieur sont plus humains. On discute facilement avec les enseignants et les professeurs, on crée du lien avec les habitants, on s’investit sans problème dans la vie associative, on peut organiser des événements rapidement, et on crée un réseau solide où l’approche humaine est privilégiée.

Dans les écoles de management, l’esprit de campus est déjà très développé. Mais dans les écoles de région, c’est un état d’esprit familial qui se développe où l’école – avec ses étudiants français et étrangers, son staff administratif et pédagogique, et sa direction – joue le rôle de la seconde famille. On ne fait pas qu’étudier à l’école. On y vit une expérience humaine incroyablement enrichissante.

Des découvertes inattendues

Vivre dans un territoire nouveau, c’est aussi sortir de sa zone de confort et se confronter à des surprises nouvelles. Traditions locales, rencontres, spécialités culturelles, gastronomie, activités sportives… Paris n’a pas l’exclusivité de la vie étudiante trépidante. Les concerts, musées, rencontres sportives de haut niveau, et plus globalement, l’accès à la culture est très accessible en province. Et souvent beaucoup moins cher ! Sans compter que la nature est souvent plus proche, qu’il s’agisse de la campagne, la montagne ou la mer.

Généralement, c’est au moment des concours pour intégrer une école de management que les étudiants et leurs familles découvrent de nouvelles villes. Et ces découvertes influencent aussi le choix final. Raison de plus pour ne pas hésiter à « tester » de nouvelles villes et s’affranchir de tout préjugé !

Si étudier en province offre de nombreux avantages, il est important de choisir une ville dans laquelle on se sent bien. Pour certains, la proximité de Paris avec les avantages de la province est important. Pour d’autres, le dépaysement et l’ouverture culturelle seront à considérer. Ce qui compte, au final, c’est de trouver le lieu idéal pour vivre pleinement sa vie d’étudiant, que vous soyez à Clermont-Ferrand, Dijon, Bordeaux ou… Troyes !

Partager l'article :