Prendre rendez-vous

Télécharger la brochure

Haut de page

 CV et lettre de motivation : les bonnes pratiques pour accélérer la recherche de stage

Actualités

Actualités de l'école

CV et lettre de motivation : les bonnes pratiques pour accélérer la recherche de stage

Le stage est un incontournable du parcours étudiant dans les écoles de management. Qu’il s’inscrive dans une durée longue avec un parcours en apprentissage d’un an ou qu’il s’agisse d’un stage de découverte de quelques semaines, sa recherche nécessite toujours d’atteindre le même objectif : séduire le recruteur par son profil à travers un CV et une lettre de motivation. La question qui revient régulièrement est donc de savoir comment faire pour y parvenir. Comment réaliser ce CV mémorable susceptible d’atterrir sur le bureau du décideur ? Comment écrire une lettre de motivation impeccable afin de passer à l’étape de l’entretien ? Ces sujets sont habituellement traités en cours par des enseignants et intervenants professionnels qui accompagnent les étudiants dans leur recherche de stage. C’est donc l’occasion de revenir aux fondamentaux d’un sujet clé pour trouver le stage parfait.

Le CV : une vitrine commerciale personnelle

Vous feriez vos courses dans une boutique avec une vitrine sale, mal éclairée, mal rangée et des affiches promotionnelles contenant de nombreuses fautes ? La réponse est probablement non. Or, cette vitrine, c’est le CV. C’est la représentation de votre image sur laquelle un recruteur ne passera guère plus de 30 secondes dans un premier temps. Pour lui donner envie de passer un peu plus de temps avec vous, il est important de respecter les bonnes pratiques essentielles.

La concision

Pour un étudiant, la règle est simple : une seule page pour aller à l’essentiel. Souvent, les étudiants n’ont pas ou peu d’expériences professionnelles, et c’est normal. Il ne faut pas chercher à les diluer, à en inventer ou à en faire des tonnes. Soyez concis, clair et misez sur vos réussites concrètes et mesurables. Si vous avez été vendeur en magasin, inutile de parler d’une « expérience d’upselling dans un concept store innovant pour proposer des offres digitalisées uniques ​». Faire simple et être compris : il n’y a pas mieux !

La sobriété

Oui, le CV vidéo peut fonctionner. Oui, on peut ajouter quelques éléments graphiques sur son CV. Mais à moins d’être un designer accompli et de rechercher un stage dans un secteur qui accepte ces codes, la sobriété est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner. Sobre ne veut toutefois pas dire triste. Rien ne vous empêche de créer une mise en page sur deux colonnes par exemple, de faire des encadrés ou d’apporter un peu de couleur. Mais dans le cas d’une recherche de stage, un CV n’est pas une œuvre d’art.

L’orthographe

Un CV doit être relu et vérifié plusieurs fois par plusieurs personnes différentes. Il ne doit y avoir aucune faute de frappe ou d’orthographe. Pour la plupart des entreprises, la moindre faute peut faire passer un CV du bureau à la poubelle, indépendamment de la qualité du profil et des compétences.

La valeur ajoutée

Un CV n’est pas que descriptif. Le but est de valoriser votre profil. Pour cela, il faut montrer en quoi vous avez eu une valeur ajoutée significative sur vos précédentes tâches et missions, qu’elles soient bénévoles, associatives ou professionnelles. Soyez concret et parlez de livrables, de chiffres, d’indicateurs clés de performance et de résultats.

La lettre de motivation

C’est elle qui accompagne toujours le CV dans la demande de stage. À deux CV similaires, elle peut faire la différence. Au sein de la lettre de motivation, il ne faut pas faire une redite de votre CV, mais plutôt renforcer les compétences de votre profil et vos connaissances du secteur d’activité dans lequel vous postulez. En guise d’introduction, il est possible d’évoquer une actualité importante, un défi connu et communément rencontré, ou un enjeu qui touche l’entreprise. 

Le but est d’entrer dans le détail de votre mission ou action la plus significative, de montrer vos compétences en communication écrite, et de trouver les bons mots pour savoir convaincre. Oubliez donc les formules toutes faites, et les copier-coller repris à partir de modèles trouvés sur internet. Ils ne feront que déshumaniser votre lettre. Ce n’est pas rédhibitoire, mais c’est surtout très ennuyeux et votre candidature risque de tomber dans la pile du milieu : celle des candidatures « moyennes ​», ni bonnes ni mauvaises, mais assurément pas remarquables du tout. Enfin, comme pour le CV, faites-vous relire et soignez aussi le texte de votre e-mail qui accompagne votre envoi.

Et pour trouver un stage à l’étranger ?

Les normes françaises ne sont pas applicables partout dans le monde. Quel que soit le pays, rechercher un stage à l’étranger nécessite de traduire, mais surtout d’adapter son contenu. Chaque culture a des attentes différentes. Si vous envoyez un CV à la française au Canada ou aux États-Unis, vous n’aurez aucune chance d’être rappelé. En Amérique du Nord, par exemple, on y proscrit la photo et les informations personnelles, et il vaut mieux mettre l’accent sur son profil, ses expériences passées et partager des informations concrètes et réelles sur ses réussites de manière mesurables et quantifiables. Avant d’envoyer votre CV et votre lettre de motivation à l’international, renseignez-vous bien sur les normes, codes et us et coutumes locaux.  

 

Selon les périodes de l’année, rechercher un stage peut prendre un peu de temps. En plus d’avoir un bon profil, il faut aussi être organisé : cibler les bonnes entreprises, les secteurs d’activités qui vous intéressent et vérifier constamment les offres de stage sur les sites web et les réseaux sociaux. Avec un bon plan d’action, un CV parfait et une lettre de motivation énergique, le stage de vos rêves est à portée de main.

Partager l'article :