main interactive-ouverture
 Covid-19 : comment bien débuter sa carrière à distance ?

Actualités

Actualités de l'école

Covid-19 : comment bien débuter sa carrière à distance ?

En raison de la pandémie de coronavirus, l’économie s’est contractée dans de nombreux pays et beaucoup d’entreprises ont été forcées de se réorganiser dans l’urgence. Cela signifie aussi que le recrutement de nouveaux talents a été transformé, tout comme les premiers pas en entreprise pour les jeunes diplômés. Avec le développement du télétravail, il est désormais possible de débuter sa carrière dans un grand groupe… mais avec un bureau situé dans son logement étudiant ou sa chambre au sein de la maison parentale. Ce qui n’est pas sans conséquence quand on débute sa carrière. Heureusement, nous sommes là pour t’aider !

Établir un calendrier strict et des bonnes habitudes au quotidien

Travailler à distance signifie davantage de flexibilité. Si tu es rigoureux et organisé, c’est une bonne chose. À l’inverse, la tentation est grande de se laisser aller avec un épisode d’une série au milieu de la matinée, une séance de sport dans l’après-midi, et d’enchaîner réseaux sociaux et jeux vidéos. Dès le premier jour, il faut se construire une éthique professionnelle claire. Il est plus difficile de prendre de bonnes habitudes une fois que tu en as pris de mauvaises. Depuis la maison, il est facile de prendre du retard et de le laisser s’accumuler sans la pression d’un manager qui passe fréquemment dans l’open space. 

Il est donc nécessaire de se créer une routine efficace : une fois réveillé, il faut se préparer comme si tu allais au bureau. Il faut donc se doucher, s’habiller et être professionnel, même en restant à la maison. Si tu peux t’aménager un espace de travail avec un bureau qui ne soit pas la table de la cuisine ou le lit, c’est même encore mieux. Au travail, fais des listes, donne-toi des objectifs clairs et respecte les délais imposés. Il faut donner le meilleur de soi-même dès le premier jour afin de tenir sur le long terme, car le télétravail se développe et s’impose dans les entreprises à grande échelle. 

S’adapter aux préférences de ses collègues en matière de communication

Faut-il envoyer un email ? Utiliser le logiciel de messagerie instantanée ? Téléphoner ? Organiser une vidéoconférence ? Chaque personne fonctionne différemment et quand on commence un travail à distance, il est normal d’être un peu perdu. Il faut donc observer et être attentif. Le plus simple, c’est d’utiliser le même canal pour répondre à une requête : ton patron t’envoie un message pour te demander quelque chose ? Réponds-lui par email lorsque la tâche est effectuée. 

Tu peux aussi poser la question : « préférez-vous que je vous fasse part de mes réactions ou que je les publie dans le document ? », « si j’ai des questions, préférez-vous que je vous envoie un message, ou voulez-vous fixer un moment rapide pour en parler de vive voix ? »

Développer son réseau interne

En présentiel, on croise toujours des collègues au café, dans les couloirs ou en réunion. Les discussions sont informelles, on échange, on plaisante, on se présente, et c’est ainsi que l’on peut développer son réseau. À distance, les choses sont plus compliquées, car personne ne t’attend ni ne te connaît. Ton manager pourra peut-être faciliter les choses avec des rencontres virtuelles, mais cela ne suffit pas toujours. Surtout que le flux d’informations des premiers jours est intense. Il faut absorber beaucoup de données et c’est parfois presque impossible d’accéder à ses collègues. Or, les personnes qui créent des liens avec leur équipe sont mieux placées pour obtenir des promotions. Les relations humaines, même virtuelles, font la différence. 

Dès les premiers jours, demande des rendez-vous avec des collègues et managers pour qu’ils te présentent leur travail et leur mission. Écoute et pose des questions. Envoie un message de remerciement le lendemain, puis tu peux te connecter à eux sur LinkedIn la semaine suivante. Cet effet de répétition permettra de te faire connaître de manière subtile. Enfin, développer son réseau interne passe aussi par la recherche d’un coach ou d’un mentor. Après quelques semaines, identifie une personne avec laquelle tu serais à l’aise pour échanger et essaie de te rapprocher d’elle. Les managers les plus expérimentés aiment partager leurs expériences et connaissances. Et pour toi, c’est un bon moyen de continuer à apprendre.

Se former en continu

Ce n’est pas parce que tu es diplômé d’une école de management que ta formation est terminée. Les personnes qui réussissent sont celles qui sont positives, curieuses et qui ont envie d’apprendre et de progresser. En interne, à chaque fois que tu entends un mot inconnu ou une formule que tu ne connais pas, prends le temps de faire des recherches, passe du temps sur le site de l’entreprise et son portail interne. Plus l’acculturation avec le jargon interne sera rapide, mieux ce sera. Ensuite, continue de te former à chaque instant. Il existe de nombreuses options – gratuites et payantes – pour développer ses compétences avec des vidéos en ligne, des tutoriels, des cours à distance, etc.

Bien débuter sa carrière quand on est junior et que l’on travaille à distance est un défi important. Mais c’est aussi un challenge intéressant pour sortir de sa zone de confort, tester de nouvelles approches et trouver des solutions innovantes à une situation inédite. Et c’est justement là où les soft skills apprises dans les écoles de management peuvent faire la différence.

Partager l'article :