main interactive-ouverture
 Comment innover en entreprise tout en travaillant à distance ?

Actualités

Actualités de l'école

Comment innover en entreprise tout en travaillant à distance ?

L’innovation est un sujet clé pour les entreprises. Entre innovation incrémentale ou radicale, c’est grâce à elle que de nouveaux produits se créent et que de nouvelles offres se dessinent. Pour innover, il faut se rencontrer, échanger, confronter des idées, voire s’interpeller et débattre. Mais en raison de la pandémie de covid-19, le travail à distance est devenu une nouvelle réalité pour de très nombreux salariés. Il est donc plus difficile de se rencontrer de manière informelle et de multiplier les échanges. Pour autant, ce n’est pas parce qu’on travaille à distance qu’on ne peut plus innover. L’approche est différente et nécessite quelques ajustements, mais rien ne dit que les prochains services et produits innovants ne pourraient pas venir d’équipes en mode remote.

Une innovation ? Non, des innovations !

L’innovation est un mot tellement commun, qu’on oublie parfois ce qu’il signifie. Or, pour innover à distance, encore faut-il savoir sur quel degré d’innovation miser.

L’innovation incrémentale

C’est une nouveauté apportée à un produit ou à un service existant, qui l’améliore sans le transformer en profondeur. C’est, par exemple, le cas du Cherry Coke de Coca-Cola qui a créé une nouvelle gamme de boisson basée sur son best-seller en ajoutant des arômes de cerise.

L’innovation de rupture

C’est une nouveauté importante qui modifie le produit ou le service en profondeur et qui transforme un marché existant en créant une valeur nouvelle. C’est, par exemple, le cas de l’iPod d’Apple qui a transformé la manière d’écouter de la musique grâce à un environnement intégré, une marketplace dédiée et un nouvel appareil facile à utiliser.

L’innovation transformationnelle

Elle contribue à transformer durablement un secteur d’activité par une mutation profonde de l’existant, l’élimination des anciens modèles et la création de nouvelles approches. Une innovation de cette puissance est rare et impose par ricochet d’importants changements économiques, sociologiques et consuméristes. C’est une innovation qui s’inscrit sur un laps de temps long. C’est, par exemple, le cas de l’appareil photo numérique qui a bouleversé tous les codes en vigueur en enterrant l’argentique et son industrie avec elle.

L’innovation radicale

Elle se situe à la frontière entre l’invention et l’innovation. Non seulement elle transforme et améliore radicalement un usage ou une habitude, mais en plus elle engendre un tout nouveau système économique. C’est le genre d’innovation qui se compte sur les doigts d’une main au cours du siècle écoulé. C’est, par exemple, le cas de l’invention de l’imprimerie qui métamorphosa la transmission du savoir, de celle des avions à réaction qui révolutionna le transport et l’aviation militaire, ou encore les grandes découvertes médicales. L’innovation radicale nécessite de la chance, des investissements conséquents et un travail de recherche important. Peut-être que les projets d’Elon Musk rentreront un jour dans cette catégorie (Space X, Hyperloop, Boring Company…).

Booster l’innovation à distance : un défi quotidien

Pour transformer une entreprise de l’intérieur par l’innovation, il est essentiel d’avoir un plan en place. Alors que le télétravail s’est organisé dans la précipitation avec le confinement du printemps 2020, nous avons à présent plus de recul pour mettre en place les bonnes pratiques afin de pouvoir mieux travailler à distance.

Former les managers à l’innovation distancielle

L’innovation n’est pas innée et elle peut s’apprendre. Avec l’innovation, on sort des objectifs de rentabilité à court terme et de la pression quotidienne. On se force à prendre du recul et à regarder les choses différemment. Il faut accepter de lâcher prise et d’apporter une bonne dose de soft-skills et se recentrer sur l’intelligence émotionnelle, le savoir-être, l’écoute active et apporter un peu plus d’humain dans les relations interpersonnelles à distance.

Mixer les cultures

Il est nécessaire de créer des groupes de travail pluridisciplinaires : ingénieurs, designers et marketeurs par exemple. L’entre-soi n’est jamais bon pour innover. C’est du partage des expériences avec des profils différents que l’éclair de génie peut survenir. Et si cela ne vient pas naturellement, il faut forcer un peu les choses avec des ateliers créatifs qui mettent ensemble des cultures et des expériences différentes. L’avantage du distanciel est qu’on ne peut pas s’asseoir spontanément à côté de son bon ami dont on connaît déjà tout.

Instaurer un climat de bienveillance

À distance, c’est parfois difficile de s’exprimer et ce seront toujours les mêmes qui prendront la parole : ceux qui ont confiance en eux, qui pensent maîtriser leur communication orale ou qui sont hiérarchiquement au-dessus de la mêlée. Pour innover, il faut instaurer un climat de confiance et de bienveillance : établir des séances de créativité et d’innovation avec des personnes qui ne travaillent pas ensemble, dans un état d’esprit convivial où chacun peut s’exprimer en toute franchise et liberté. 

Gamifier l’innovation avec les bons outils

Outlook et Excel peuvent fonctionner à très court terme, mais ils seront rapidement débordés, car ce ne sont pas des outils adaptés à ces enjeux. C’est pourquoi une plateforme d’innovation numérique et collaborative permet de transformer l’innovation en jeu. L’innovation collaborative avec une plateforme d’intelligence collective permet aux collaborateurs de soumettre des idées, d’enrichir les contributions existantes et de contribuer à faire de l’innovation un loisir quotidien. La plateforme reprend les codes du jeu vidéo avec des systèmes de points, de badges, de la monnaie virtuelle et des classements. Lorsque toute l’information est centralisée au même endroit, il devient facile et amusant de se lancer.

Se laisser du temps pour réfléchir

Il est important de se bloquer du temps dans son calendrier pour les réunions durant le même créneau horaire (par exemple, le matin) et laisser l’après-midi libre pour travailler sur des choses plus importantes que l’opérationnel à faible valeur ajoutée.

L’innovation est un équilibre fragile entre soft-skills et hard-skills. Alors que le télétravail s’impose dans le monde face aux résurgences du covid-19, il est plus urgent que jamais de pouvoir booster son agilité pour s’adapter à tous les défis. Y compris celui qui consiste à inventer le futur grâce à l’innovation. Et pour y parvenir, nul doute que les étudiants et diplômés des écoles de management ont un rôle à jouer.

Partager l'article :