main interactive-ouverture
 Australian eChallenge : une récompense de 5000 $ pour nos étudiants !

Actualités

Actualités de l'école

Australian eChallenge : une récompense de 5000 $ pour nos étudiants !

Nous adressons toutes nos félicitations à Marinus, Werner, Danielle, Tim et Paul, 5 étudiants SCBS en MSc ICE !
5 étudiants du MSc Innovation, Creativity & Entrepreneuship, un programme SCBS en partenariat avec l’EPF – École d’ingénieur(e)s, ont eu la chance de participer à l’Australian eChallenge de l’Université d’Adelaïde. Nous adressons toutes nos félicitations à Marinus, Werner, Danielle, Tim et Paul ! Ils se sont brillamment hissés à la 2ème place de ce programme international d’accélération de start-up ! L’Australian eChallenge, c’est quoi ? Il s’agit d’un programme international, dynamique et collaboratif, d’accélération de start-up pour des étudiants qui souhaitent passer d’une simple idée à la création concrète de leur entreprise. Il est inité par l’Université d’Adelaïde en Australie. Il s’agit d’une occasion unique de découvrir des speakers et coachs australiens d’une très grande qualité. Leur approche est complémentaire de celle des incubateurs français.  En France, l’Australian eChallenge est promu par la ville de Châlons en Champagne depuis 2016. Châlons Agglo soutient les projets des étudiants inscrits et contribue à hauteur de 200 euros par étudiant aux frais de participation. Pour se préparer, les étudiants bénéficient de neuf workshops !

L’équipe SCBS x EPF

Cette année, une équipe du MSc Innovation, Creativity & Entrepreneuship a été acceptée pour participer à l’aventure… 5 étudiants, issus de trois pays différents : Afrique du Sud, Allemagne et France. Ils ont été coaché par une équipe d’enseignants chercheurs pour accroître leurs chances de réussite. Le projet de Marinus, Werner, Danielle, Tim et Paul est lié au domaine de la mode. Il s’intitule « Fashion Mavericks ». L’objectif : réunir des étudiants en fashion design et des consommateurs passionnés par la mode sur une seule et même plateforme. Un projet qui a su séduire et se faire remarquer. En effet, nous tenions à féliciter nos 5 étudiants pour leur belle 2ème place et leurs 5000 $ australiens de gain !

Le projet est actuellement testé à Paris, à la Cité de la Mode et du Design. Si ce test fonctionne, la plateforme sera développée dans d’autres villes françaises. Pour que Fashion Mavericks se mette en oeuvre, nos étudiants ont besoin de partenariats avec les écoles de fashion design. Ils sont actuellement en discussion avec l’ESMOD.

Fashion Mavericks, comment ça marche ?

Les étudiants en fashion design uploadent leurs vêtements sur la plateforme en incluant l’ensemble des caractéristiques techniques pour la production de ces derniers… Le client choisit (et paye) un vêtement unique… L’étudiant se charge ensuite de faire fabriquer la pièce sélectionnée. Ce projet offre des bénéfices aux deux parties prenantes : l’étudiant voit son travail reconnu tandis que le consommateur pourra porter un produit unique et original. À l’avenir, Fashion Mavericks peut évoluer en incluant la présence de tailleurs permettant ainsi à tout le monde d’échanger, de travailler sur une seule et même plateforme.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.fashionmavericks.fr !

 

Nos 5 étudiants en pleine présentation.

Partager l'article :